Mireille

mireille

Originaire de la plus belle ville du monde, Marseille, j'ai pourtant fait ma vie en Cévennes d'Ardèche. je suis arrivée sur le territoire à l'occasion d'un stage de fin d'études et je ne suis jamais repartie.... Tu es pas un peu fada ? diraient mes compatriotes. Un peu mais écoute, voici pourquoi je suis restée. Je suis restée parce que comme les marseillais, les ardéchois ont du caractère. Leur terre est rude mais généreuse, aride mais aussi parcourue de rivières, secrète mais aussi accueillante, sombre et lumineuse. Au printemps, leurs montagnes se couvrent d'or. En été, les cigales chantent et les pieds dans l'eau, on se régale de marquisette. A l'automne, des torrents d'eau peuvent se deversent en quelques heures, ici aussi le ciel a le sens de l'exagération ! On se sent tout petit face à cette démesure, mais aussi fier de composer avec cette nature très présente. Leurs châtaignes ont du piquant mais aussi du fondant. Bref, les Cévennes d'Ardèche ont tout d'une belle méridionale, le relief et la fidélité en plus !