Montselgues et ses trésors insoupçonnés

Photo Simon Bugnon

Une nature préservée pour le plaisir des randonneurs ?

Au cœur des Cévennes d’Ardèche, se cache une pépite : le plateau granitique de Montselgues

Perché à 1000 mètres d’altitude, c’est l’un des endroits les plus sauvages de notre territoire. Situé au Sud-Ouest du Parc naturel régional des Monts d’Ardèche, cet espace a été labellisé Géosite par le Géoparc mondial UNESCO en 2014, pour ses chaos granitiques. Ils sont constitués de boules de granit, résultat d’une érosion très ancienne du socle rocheux. Cette géologie si particulière a modelé l’habitat rural et forme les fondations même de certaines fermes.

Ce paysage exceptionnel est accessible au départ du gîte de l’association La Fage situé au cœur du village. Des vélos électriques et des ânes sont également proposés à la location pour une escapade tout en douceur. Et après ces efforts, plusieurs auberges permettront de se restaurer.

Montselgues, montagne d’or !

Au mois de juin, Montselgues ne laisse personne indifférent ! En effet c’est à ce moment de l’année que les genêts sont en fleurs. Une chance de voir un tel spectacle. Le randonneur sera charmé par cette fleur au jaune doré qui illumine les paysages. Le plateau devient un véritable tableau ! Cette fleur au charme fou délivre également un parfum subtil de miel qui enivrera les promeneurs.

Les tourbières : un microcosme protégé et très fragile

Le reste du plateau formé de grès, et parcouru de sources pauvres en éléments nutritifs, a permis l’apparition d’un milieu naturel particulier : les tourbières.

Montselgues Tourbières

Photo M. Dupont – Cévennes d’Ardèche

Mais c’est quoi une tourbière ?

Ce milieu humide abrite des espèces animales (notamment le crapaud accoucheur) et végétales (comme les Droseras) rares en Europe. Menacées par l’abandon des pratiques agricoles et l’extension du pin, les tourbières de Montselgues sont des espaces protégés au titre de la politique environnementale européenne (Natura 2000) et départementale (Espaces Naturels Sensibles). Pour comprendre ce milieu exceptionnel qu’il faut préserver, suivez le guide de l’association La Fage ! Il vous révèlera les secrets de ce microcosme atypique lors de sorties estivales.

Oui, il y a des Rapaces en Cévennes d’Ardèche !

Le plateau de Montselgues est un lieu privilégié pour observer une grande diversité de rapaces, tels que le Circaète ou même l’aigle royal.

Rapaces
Le paysage dégagé et les pâturages du plateau permettent à ces grands oiseaux carnivores de facilement repérer et capturer leurs proies. Saurez-vous reconnaître dans le ciel bleu de Montselgues le plus grand des rapaces : le Vautour ou encore le plus rapide de tous : le Faucon pèlerin ?

Au départ du village de Montselgues, un sentier thématique balisé et accessible au plus grand nombre, facilite l’observation. Ainsi, peut-on en se baladant le long du parcours, apercevoir jusqu’à une dizaine d’espèces différentes arpenter le ciel !

 

Arpentez les nombreux sentiers de randonnées en Cévennes d’Ardèche !

En Cévennes d’Ardèche, vous pourrez à loisir parcourir les nombreux chemins de randonnées. A pied, à vélo, en VTT, en trail… et oui ici les pentes sont aussi des terrains de jeux pour les amateurs de grands espaces qui veulent en prendre plein les yeux !

 

Avis

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter mon avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *