Empreinte zéro carbone

Un an déjà que je vous partageais mon expérience du « manger et consommer local » dans un article de blog intitulé « Aujourd’hui c’est jour de marché à Joyeuse en Sud Ardèche ! ».

Crise sanitaire ou pas, je suis habituée depuis ma tendre enfance à soutenir l’économie locale et les personnes passionnées et passionnantes…
Un peu à mon image !

Ne dit-on pas « qui se ressemble, s’assemble » !

C’est l’image d’Absa, cette femme dynamique, solaire, généreuse mi Africaine-mi- Ardéchoise.

Rencontrée il y a deux ans au détour de son stand sur le marché nocturne, ce fut d’abord ma curiosité de globe trotteuse qui me poussa à aller voir qui elle était. Colorée, coiffée, accessoirisée, comme toute femme africaine, mon envie de dépaysement et de souvenirs de voyage en Afrique me laissa l’approcher.

Quelle joie de voir qu’Absa s’est littéralement fondu au paysage… la gestuelle, l’accent, les sobriquets tout y est. Une vraie Cévenole et plus encore.

Elle cuisine subtilement nos produits locaux et de saison en les agrémentant d’épices et de secrets de cuisine transmis par sa mère et sa grand-mère.

L’Afrique et l’Ardèche un mélange des saveurs

Ses spécialités africaines sont revisitées avec des produits glanés sur les étals du marché local : tomates, citrons, patates douces. A chaque saison sa sélection… le reste des ingrédients provient directement du Sénégal : couscous de mil, haricots noirs, feuilles de Maringá. Le tout mijote longuement pour donner par la suite de bonnes recettes : tapas ou accras africains, poulet yassa, haricots marinés… et quelques boissons réputées comme le jus de gingembre, le fameux café Touba ou la tisane de bissap !

Inutile pour moi de prendre l’avion, je voyage en restant sur place ; c’est aussi cela la magie des Cévennes d’Ardèche. Se dépayser sans aller bien loin !

Trois RDV hebdomadaires s’offrent à moi : le mercredi au marché de Joyeuse, le samedi sur celui des Vans ou le dimanche à Lablachère … un moment de dépaysement garanti pour mes papilles ; sans oublier le lieu incontournable pour déguster le plat national sénégalais, de Saint Louis le « tièboudiène » uniquement proposé à l’Afrika Ginguette, ou bien un bon mafé !
En Mai fait ce qui te plait, et pense à réserver.

Avis

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter mon avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *