Et si on faisait des crêpes ?

crepes

Le week-end arrive et on s’occupe comme on peut !

Après un premier confinement il y a quelques mois, nous voici à nouveau confinés ! On s’adapte, télétravail pour les uns, présentiel pour les autres, les enfants à l’école… Le week-end est une vrai bouffée d’oxygène ! Mais voilà… pas le droit de sortir à plus d’un kilomètre de son domicile ce qui restreint les possibilités.

Les journées peuvent paraître longues et on tente de vaquer à ses occupations chacun à sa façon !

Les uns lisent ou relisent un bon livre, un chef d’œuvre, un roman, une BD, les autres écoutent de la musique : classique, rap, électro… tous les « goûts sont dans la nature » et d’autres s’initient au Haïku. Tandis que certains sont dans le jardin à ramasser les feuilles et tailler les buissons pour une meilleure pousse au printemps.

Bien souvent il est des tâches qui incombent aux grands (les parents le plus souvent !) : la préparation des repas bien sûr. Il faut cuisiner pour rassasier toute la famille et il en faut des idées pour satisfaire tout le monde !

Mais aujourd’hui, on sort du repas classique : crêpes partie et vous allez faire des heureux. Oui je sais ce n’est pas la chandeleur. A vrai dire nous sommes plus proche des fêtes de Noël que de Mardi gras mais les crêpes tout le monde aime et en redemande.

Alors c’est parti !

Il existe multitudes de recettes de pâte à crêpes, mais moi j’ai la mienne facile à retenir la recette 4, 3, 2, 1 !

Ingrédients pour 20 crêpes environ :

  • 4 verres de lait
  • 3 œufs
  • 2 verres de farine (possibilité de mettre de la farine de châtaigne pour moitié)
  • 1 pincée de sel
  • 150g de beurre fondu
  • Selon les goûts de chacun mettre soit du rhum soit de le fleur d’oranger pour donner un petit goût parfumé à vos crêpes.

Moi personnellement se sera plutôt fleur d’oranger. Cela me rappelle mon enfance ! Ma madeleine de Proust ! J’allais enfant à la sortie de l’école chez le boulanger du village pour acheter mon petit goûter, une brioche parfumée à la fleur d’oranger. Inoubliable ! J’en ai l’eau à la bouche.

Les enfants peuvent participer, les plus petits pourront compter les œufs, et les plus grands peser au gramme près le beurre et préparer les doses de lait et de farine. En effet rien de difficile ! Quant aux plus grands, ils se destineront à la cuisson des crêpes !

Retrouvez ici la recette avec de la farine de châtaigne pour les personnes allergiques au gluten mais aussi les adeptes de la reine des Cévennes d’Ardèche !

Préparation :

  • Battre les œufs dans un récipient
  • Mettre la farine dans un saladier
  • Former un puits
  • Verser les œufs battus dans la farine
  • Mélanger doucement
  • Incorporer le lait à la préparation puis le beurre fondu ou l’huile
  • Mélanger énergiquement et rajouter selon votre goût de la fleur d’oranger ou du rhum.

La pâte est prête, on la laisse reposer un peu ! 2h c’est l’idéal, les crêpes n’en seront que meilleures.

On fait sauter les crêpes ?

Chacun sa méthode pour tourner la crêpe dans la poêle. On les fait sauter ou on les retourne avec un spatule spéciale. En  fait on fait comme on veut !

Quand j’étais petite, les soirées crêpes étaient mémorables, j’en garde des souvenirs inoubliables. Chacun notre tour avec mes frères et sœurs nous faisions sauter les crêpes. Bon parfois ça tournait mal ! Vous l’avez compris elle n’atterrissaient pas forcément dans la poêle !

Nous avions un petit rituel quand on les faisait sauter. Ma mère nous donnait un bijou en or à tenir dans la main, celle qui tenait la queue de la poêle pour la faire sauter. Elle nous disait que ça portait bonheur !

pate a crepes

Sucrées ou salées !

Comme on le sait tous, les crêpes sucrées sont appréciées au goûter !

Accompagnées de garnitures comme du sucre, de la confiture maison (abricot, châtaigne, fruits rouges…), du chocolat fondu, du miel elles raviront les papilles des petits et des grands.

Sinon vous pouvez opter pour la version salée. Elles peuvent servir de repas du soir avec du jambon, du fromage, des cèpes, du picodon…

Laissez aller votre imagination sinon restez classique et basique. Parfois les choses simples sont les meilleures, et surtout profitez de ces beaux moments en famille ils sont précieux ! Moi je m’en souviens plus de 40 ans après !

Bonne dégustation et à bientôt sur le blog pour toujours plus vous divertir !

Où trouver de la farine de châtaigne ?

Ferme les raïols – Les Vans

Les Bourrons couchus – Joyeuse

Chez les producteurs locaux de châtaignes et autres productions locales – Retrouvez la liste des producteurs ici

Consommons local !

Avis

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter mon avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *