ReCreaTer: renforcer l’attractivité des territoires par les pratiques récréatives en nature

ReCreaTer… Un projet à l’échelle du Massif Central

 

Le projet « Mise en place d’un dispositif territorial de recherche-action dédié à l’entrepreneuriat récréa-sportif en milieu rural » dit «RECREATER» est cofinancé par l’Union Européenne.

L’Europe s’engage dans le Massif central avec le fonds européen de développement régional

 

Recreater… Une recherche-action partenariale

ReCreaTer est un projet de recherche-action porté par le laboratoire PACTE et l’Université de Grenoble Alpes (CERMOSEM). C’est une équipe composée d’enseignants chercheurs et de spécialistes des sports de nature, des politiques publiques, de la médiation culturelle et des techniques d’animation innovation, pilotée par Jean Corneloup et coordonné par Véronique Siau.

  • En Ardèche : Les Communautés de communes du Pays des Vans et de Beaume Drobie.
  • En Lozère : La Communauté de communes des Gorges Causses Cévennes
  • Dans le Cantal : Saint Flour communauté et Hautes Terres communauté

Le pari que les territoires ont voulu engager aux cotés des universités est de considérer qu’aujourd’hui, pour sortir de la compétition qui se joue entre les zones rurales de moyenne montagne en termes d’attractivité résidentielle et touristique c’est d’être capable de faire émerger ce qui révèle leur identité spécifique, à savoir leur patrimoine matériel et immatériel autour des activités sportives de nature.

 

ReCreaTer… Une ambition

Réduire les écarts entre ce que l’on est, ce que l’on donne à voir et la façon dont on est perçu pour se distinguer dans la compétition qui se joue entre territoires, penser les activités récératives au prisme de l’ADN culturel des territoires, favoriser l’innovation collective, tel est le propos simplifié de la démarche engagée.

 

ReCreaTer… Une gouvernance performante

Par la collaboration pluri-acteur et la constitution d’une intelligence collective. ReCreater se propose de mobiliser prioritairement acteurs privés et publics, citoyens et élus, associations et entreprises dans la conception d’une marque territoriale non délocalisable, singulière et dynamique et dans l’apprentissage de l’élaboration de projets partagés.

 

ReCreaTer… des collectifs locaux

Pour activer une dynamique territoriale et conçus pour favoriser de nouvelles collaborations. Ils sont envisagés comme des espaces ou l’énergie déployée sert à bâtir des projets partagés et innovants pour une expérimentation collectives associant citoyens, acteurs privés et publics.