Des professionnels engagés

Joyau naturel, le Chassezac abrite également un patchwork de biotopes préservés et d’espèces protégées. Tout l’enjeu est alors de concilier respect des milieux et pratiques récréatives. Il est dès lors recommandé de faire appel aux nombreux guides expérimentés du territoire.

« Au-delà de l’activité sportive, qui nécessite pour la sécurité, un matériel adapté et un savoir-faire technique, nous sommes de véritables médiateurs de la nature.  Lors des descentes, nous observons des oiseaux rupicoles sur les falaises, des chauves-souris dans les cavités, des traces de genettes, loutres et castors sur les rives. On aperçoit aussi des poissons – chevesnes, barbeaux, gardons, carpes… On parle des zones de frayage, du réchauffement des eaux, de la pollution… L’encadrement permet de sensibiliser le public sur les enjeux environnementaux, d’adopter des connaissances mais aussi des gestes qui permettent une pratique durable des activités de pleine nature ».

Cécile Betti, monitrice de canoë-kayak au sein de l’association Chassezac Sport Nature

Site d’escalade de la Vire aux Oiseaux – Matthieu Dupont