Randonnée Les lavoirs boucle Nord – Saint Paul le Jeune

4781651-diaporama

© ©Thierry Bruyere Isnard

4781650-diaporama

© ©D.Doladille

4781652-diaporama

© ©Thierry Bruyere Isnard

A la découverte des hameaux et des lavoirs du village de saint Paul.

Description

Stationner sa voiture sur la place de la gare. Le sentier démarre en empruntant la route qui longe les courts de tennis. Après avoir passé le pont, prendre à droite puis descendre au bord de la Claysse. Le premier lavoir se trouve en face. Remonter la rivière par le sentier.
Lorsqu’on rejoint la route goudronnée, nous passons à côté d’un ancien moulin à eau. Passer le pont et descendre à gauche vers le deuxième lavoir. Le circuit se poursuit en bordure du ruisseau, royaume des insectes d’eau et des libellules au Printemps.
Laisser à gauche le circuit « Boucle Sud », nous remontons vers la magnifique cascade du « Tomple ». Par des marches assez raides nous rejoignons le hameau des « Sagnes ».
Un hameau à découvrir avec ses ruelles et ses passages sous porche. Reprendre le circuit en direction des jardins des Sagnes. Après un pont, nous découvrons un autre lavoir. Nous remontons maintenant par les « Hors », des jardins hélas abandonnés qui bénéficiaient d’un système d’irrigation très perfectionné. L’eau précieuse était répartie entre chaque propriétaires des jardins par des canaux taillés dans le grès. Nous atteignons ensuite le
chemin du Champval, celui-ci fait le tour du vallon à travers une châtaigneraie très dégradée. La culture en terrasse méticuleuse du début du siècle fait place maintenant à la forêt de pins. La prolifération des pins est à mettre en relation avec l’activité minière du pays qui consommait beaucoup de bois pour le soutènement des galeries. Dans un virage, nous laissons à notre gauche les « Sources de Champval » qui ont permis au début du siècle l’alimentation en eau potable de la commune. Après avoir rejoint l’autre côté du vallon, nous remontons sur la crête pour redescendre vers le hameau des « Rousses ».
De ce hameau, on a un point de vue intéressant sur le village. Noter au passage, de nombreux « gours » et fontaines voûtées, l’eau est partout. C’est elle qui finalement a permis l’installation de ce hameau perché. Nous passons dans le hameau pour repartir vers le nord en direction du hameau de Mentaresse. Après avoir rejoint la forêt, nous descendons à droite par un chemin assez raide. Nous passons à côté d’un ancien lavoir avec un « puit citerne ». Attention, l’itinéraire va ensuite traverser la route départementale qui conduit à Banne. Traverser le hameau de Mentaresse, puis redescendre vers le village par la route. Observer au passage à gauche de curieux rochers. Pour nous rendre à la table d’orientation, nous passons sur le tunnel de l’ancienne voie ferrée des trains d’Ardèche. Traverser avec prudence la route départementale et monter en face. Le paysage change, c’est la garrigue.
De la table d’orientation, on a une vision panoramique des hameaux. Le retour à l’aire de stationnement se fait en 20 minutes en continuant le chemin. La commune a entrepris la restauration de tous les lavoirs avec l’association CARA (Chantier animation Rhône-Alpes).

Le cadre géologique
Le village se situe sur une faille cévenole (nord/sud) qui sépare la partie gréseuse et carbonifère (à l’ouest) de la partie calcaire (à l’est). Le circuit se déroule essentiellement dans la partie gréseuse. Le grès alterne avec des couches argileuses qui font obstacle à l’infiltration de l’eau créant ainsi des sources. L’homme a canalisé très tôt ces sources pour les diriger vers les jardins et lavoirs. Au début du siècle, après de grands travaux les hameaux bénéficient enfin d’eau potable.
Trias : 200 millions d’années
Jurassique : 160 millions d’années

Un Paysage Cévenol
En remontant vers le vallon de Champval, après les jardins, on retrouve la châtaigneraie. Hélas, elle est très dégradée et envahie de pins maritimes. Ces pins qui donnent à la forêt son côté méditerranéen sont issus de plantations du début du siècle nécessaire au boisage des mines environnantes.
La forêt contient quelques rares spécimens de pins de Salzmann, espèce rare et protégée. Noter que les châtaigniers étaient également plantés en terrasse et cela jusqu’en haut de la colline.

Un peu d’histoire
Du point d’observation, on comprend mieux l’organisation des hameaux sur le flanc de la colline. Avant 1832, ces hameaux faisaient partie de banne, il s’agissait du « Travers de Banne ». Les habitants de ces hameaux réclamèrent d’abord une chapelle, puis progressivement leur indépendance.

Une faune aquatique et forestière
Les sangliers, les chevreuils sont très nombreux. On observe également des buses variables. Les nombreux points d’eau (gours) permettent de rencontrer la salamandre tachetée.

Les jardins en terrasse
Autrefois, les habitants des hameaux pratiquaient les cultures maraîchères en terrasses, utilisant au mieux l’eau par gravité avec de petits canaux. Dans les années 1950, mon grand-père me réveillait tous les matins avant le lever du jour. L e déjeuner dans la musette, nous montions à vélo jusqu’au lavoir des Sagnes. A pied, par la calade, nous grimpions jusqu’au jardin. Puis le grand-père allait « prendre l’eau ». C’est-à-dire ouvrir les rigoles pour
diriger l’eau vers le jardin. Bien sûr, il fallait s’assurer que personne « n’avait pris l’eau » avant nous sinon, c’était des cris. Une fois « qu’on avait l’eau », on la gardait tant qu’on n’avait pas fini d’arroser, d’où l’intérêt d’arriver en premier. Celui qui arrivait en second venait nous voir et nous signalait que dès qu’on aurait fini ce serait son tour et ainsi de suite. Pendant que les gours se
remplissaient, nous sortions le saucisson, le fromage de chèvre et nous faisions un bon déjeuner.

Propos recueillis auprès d’un habitant de St Paul Le Jeune

Profil

  • Distance : 5.6 km
  • Dénivelé : 100 m
    • Dénivelé positif : 100 m
  • Balisage : BALISE
  • Précision balisage : Balisage vert
  • Type d’itinéraire : BOUCLE

Confort / Services

  • Animaux acceptés
  • Animaux acceptés

Tarifs

2 € en vente à l'Office de Tourisme du Pays des Vans.

Ouverture

Du 01/01 au 31/12.